L’air, la terre, l’eau

et… le plant

Le caractère tardif du terroir de Pavie-Macquin s’explique par son vignoble qui s’établit sur ce plateau calcaire aux argiles fortes. Les argiles par leur grand pouvoir de rétention en eau, se réchauffent plus lentement que les terres légères et le débourrement est plus tardif, la situation de plateau venant conforter le phénomène.
Mais la qualité des argiles et l’exceptionnelle régulation hydrique de la plaque calcaire viennent corriger le « mauvais caractère » de ce vignoble pour en faire un véritable « terroir de caractère », que nous aimons à qualifier de cistercien !